Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 20:09


                                                     EOS 350 d+SIGMA 150/2.8 APO DG EX MACRO  HSM
                                                                                f/9.0, 1/160 s, 800 ISO

Le corbeau freux (Corvus Frugilegus) se reconnaît grâce à ses plumes noires avec des reflets bleu-violet.
Cet un oiseau de 45-47 cm qui vit en couple toute sa vie (jusqu'à 20 ans) et forme de vastes dortoirs collectifs (plusieurs milliers !).

Il se nourrit d'insectes, céréales, vers de terre, petits mammiféres, oeufs, noix, fruits...




                                                         EOS 350d+SIGMA 150/2.8 APO DG EX MACRO HSM
                                                                                  f/9.0, 1/200 s, 800 ISO

Le mâle nourrit la femelle pendant les 16-18 jours qu'elle couve ses 3-5 oeufs qui deviendront des corbillats. Le corbeau freux est doté d'une grande intelligence.


                                                     EOS 350d+SIGMA 150/2.8 APO DG EX MACRO HSM
                                                                               f/9.0, 1/160 s, 800 ISO

La légende chez les grecques veut que le plumage, originellement blanc, du corbeau devint noir suite à une malédiction lancée par le dieu Apollon, pour le punir de ses indiscrétions.

N'hésitez pas de laisser un commentaire !
Repost 0
Published by Christian PELTIER - dans Photographies
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 19:43
Oeillet des Chartreux (Dianthus carthusianorum) est une plante rose vivace qui mesure 15-60 cm de haut. La fleur comporte 10 étamines aux anthères violet foncé.


                                                     EOS 350D + SIGMA 150/2.8 APO DG EX MACRO HSM
                                                                                f/3.2, 1/320 s, ISO 100

Cette plante pousse sur les coteaux ensoleillés, dans les plaines et au pied des montagnes. Photos prise à Besançon au fort de Rosemont.

                                                     EOS 350D + SIGMA 150/2.8 APO DG EX MACRO HSM
                                                                                f/3.2, 1/500 s, ISO 100

N'hésitez pas de laisser un commentaire !
Repost 0
Published by Christian PELTIER - dans Photographies
commenter cet article
14 novembre 2009 6 14 /11 /novembre /2009 16:07
Nourrir les oiseaux en hiver I) POURQUOI

4 raisons de nourrir les oiseaux

*avec le froid les oiseaux doivent emmagasiner plus de calories pour conserver leur température
*la nourriture se fait rare, les fleurs, les insectes, les baies se font rares
*le jour est plus court en hiver que l'été, et les oiseaux ont moins de temps pour trouver de quoi se nourrir
*quand la neige recouvre le sol, la nourriture est beaucoup plus difficile à trouver

Les oiseaux sont confrontés avec l'hiver à un paradoxe : il y a moins de nourriture alors qu'il leur faut plus de nourriture. Une mésange peut perdre en une nuit 10 % de son poids.

Les oiseaux doivent lutter contre le froid en hiver et ils le font de deux façons : le rassemblement de masse et la thermorégulation.
Le rassemblement de masse
Certaines espèces peuvent se regrouper pour se tenir chaud durant la nuit, ce phénomène se remarque souvent en ville.

La thermorégulation
Les plumes des oiseaux sont un très bon isolant. Mais un des meilleurs isolant reste l'air. C'est pourquoi par grand froid les oiseaux ont la capacité de gonfler leur plumage pour augmenter le volume d'air entre les plumes et ainsi accroître cet isolant naturel.


II) AVEC QUOI


Quel nourriture pour les oiseaux

les aliments traditionnels
*graisse : margarine, beurre, saindoux, lard non salé
*graine de tournesol, blé, avoine, orge, millet, maïs concassé
*cacahuète non salée et non grillée
*noisette, noix, gland
*fruit : pomme, poire

ATTENTION : merci de donner des graines bio aux oiseaux, à commander sur le site de la LPO :
http://www.lpo-boutique.com/catalogue-interactif/2010/
page 14 à 19 du catalogue.

les aliments interdits
*aliments salés
*lin et ricin (toxique)
*lait
*pain sec et biscotte qui gonflent l'estomac des oiseaux

L'eau
Il faut aussi leur donner de l'eau à boire. Si cette eau gèle, ne jamais mettre de l'anti-gel mais changer régulièrement l'eau. Un abreuvoir de 2-3 cm de profondeur est indispensable pour boire et se laver afin de maintenir un plumage efficace contre le froid.





III) COMMENT

La période de nourrisage
Du début des premières gelées jusqu'au début du printemps.
La fin du nourrissage doit bien sûr se faire progressivement. Il faudra être régulier tout au long de l'hiver et ne pas s'arrêter au milieu de la saison.


Type de mangeoire et implantation
Il existe des centaines de sorte de mangeoires, je ne vais pas ici vous en faire la liste, mais vous apporter quelques critères à respecter
*la mangeoire doit être installée de façon qu'un chat domestique ne puisse pas lui aussi se régaler (c'est à vous de lui donner ses croquettes !)
*un toît protège les aliments de la pluie
*placer votre mangeoire à une hauteur de 1 mètre minimum si on veut pouvoir photographier facilement les oiseaux
*placer la mangeoire près des arbres pour que les oiseaux puissent s'y réfugier en cas de danger







                                                                                                                                                 SITELLE TORCHEPOT


                                                                         MESANGE CHARBONIERE

IV) PHOTOGRAPHIE

Conseil pour la photographie

Il faut éviter bien sûr de faire des photographies d'oiseaux dans la mangeoire, mais plutôt dans leur milieu naturel.
C'est pourquoi il faut installer des perchoirs à proximité de votre mangeoire.
Il faut prévoir un perchoir (petite branche) pour les petits oiseaux comme les mésanges et un perchoir plus conséquent  (grosse branche) pour les oiseaux plus imposants comme les geais.
Certains oiseaux comme la sitelle torchepot préférera un vieux tronc ou une souche pour venir se percher.
La mangeoire devra être placée dans un endroit ensoleillé à une distance qui dépendra de votre focale d'objectif. Il faut veiller aussi à avoir un arrière plan esthétique. Est à proscrire un arrière plan où l'on peut deviner une installation artificielle (mur, grillage, route...), préférer toujours un arrière plan de verdure pour rappeller le milieu naturel de nos oiseaux.

Prise de vue
Choissisez la bonne focale, ayez un peu de patience, évitez les mouvements brusques qui pourraient effrayés les oiseaux. Le plus simple au début, avant de s'attaquer à des espèces plus sauvages, est de  prendre vos photos depuis l'intérieur de votre maison derrière la fenêtre. C'est possible si vous placez votre objectif perpendiculairement à la fenêtre. On peut réaliser ainsi de très beaux clichés qui nécessiterons juste un peu de contraste en post traitement pour pallier à la fenêtre.
Il faut garder les ISO le plus bas possible, avec la plus grande ouverture pour avoir un piqué optimal de votre photo. Certains oiseaux bougent très vite et il faut alors monter dans les hautes vitesses (1/1000 s) et par conséquent monter un peu la sensibilité.
Attention en hiver, il y a souvent de la neige donc ne pas oublier de surexposer. La technique la plus simple est de faire une photo à vide et de regarder l'histogramme de votre appareil numérique.

N'hésitez pas de laisser un commentaire.
Repost 0
Published by Christian PELTIER - dans Nature et environnement
commenter cet article
9 novembre 2009 1 09 /11 /novembre /2009 20:18
Trois arbres de ma région, pour le plaisir des yeux.

                                                                                        LE SAPIN
                                                                     EOS 350d+SIGMA 18-50/3.5-5.6
                                                                             f/9.0, 1/200 s, 100 ISO

                                                                                      LE CHENE
                                                                     EOS 350d+SIGMA 18-50/3.5-5.6
                                                                              f/4.0, 1/250 s, 400 ISO
                                                                                L'ARBRE A COEUR
                                                       EOS 350d+SIGMA 150/2.8 APO DG EX MACRO HSM
                                                                               f/8.0, 1/250 s, 400 ISO

N'hésitez pas de laisser un commentaire
Repost 0
Published by Christian PELTIER - dans Photographies
commenter cet article
29 octobre 2009 4 29 /10 /octobre /2009 17:43

Un petit tuto pour donner un peu de peps aux photos grâce aux niveaux et à la vibrance dans Photoshop Cs4.

Un bon réglage doit embellir une photo mais ne doit pas trop se voir pour ne pas dénaturer celle-ci.

 

Première étape : NIVEAUX

 

Ouvrons une image

 

Ouvrons un claque de réglage des niveaux avec le quatrième symbole de la palette des calques

 

 

Puis cliquer sur niveaux

 La palette des niveaux s’affiche

 



Choisissez dans le menu RVB la première couleur Rouge

 



Puis en laissant la touche « Alt » enfoncé et en venant cliquer avec le bouton gauche de la souris, sur le petit triangle noir situé sous l’histogramme, glisser le curseur jusqu’au début de la courbe de l’histogramme.

 

 

Si on avance trop le curseur des points noirs apparaissent, il suffit alors de déplacer le curseur un peu moins.

Ensuite toujours avec la touche « Alt » enfoncé et le bouton gauche de la souris sur le petit triangle blanc cette fois, déplacer le curseur vers la gauche jusqu’au début de l’histogramme. L'image devient toute noire et des points rouges apparaissent si le curseur est trop déplacé.

 

 

Faire de même pour le vert et pour le bleu

Voici le résultat

 

Pour les utilisateurs qui ne veulent pas s’embêter il y a un moyen de tout faire automatiquement avec la fonction « Automatique » en face du menu RVB.

 

VIBRANCE

Pour redonner de la couleur nous allons utiliser un nouveau calque de réglage vibrance de la même manière que le calque de réglage niveaux précédement.

 

La palette de vibrance s’ouvre. Il suffit de faire glisser le curseur vers la droite pour augmenter la saturation des couleurs en limitant l’écrêtage des couleurs, c'est-à-dire sans trop saturer les couleurs.

 

Je conseil de ne pas utiliser le curseur saturation.

Et voici le résultat :

 

N'hésitez pas de laisser un commentaire !!

FIN

 

 

 
Repost 0
Published by Christian PELTIER - dans Technique et tutoriaux
commenter cet article
22 octobre 2009 4 22 /10 /octobre /2009 19:51
Il ne faut pas confondre la coccinelle asiatique avec les coccinelles de notre région comme la coccinelle à deux points (adalia bipunctata) et à dix points (adalia 10-punctata).
Pour identifier une coccinelle asiatique il faut qu'elle mesure de 5 à 8 mm et que son pronotum (partie derrière la tête) comporte un des trois types suivant : patte de chat, M, deux bandes blanches sur les côtés.

 


                                                                      EOS 350d + Sigma 150 macro/2.8
                                                                              f/6.3, 1/100 s, 400 ISO

La coccinelle asiatique (harmonia axyrdis) est une espèce invasive pour les coccinelles de notre région sur le plan de la nourriture. La coccinelle asiatique  peut se nourrir en fin de saison de fruit et même manger des larves de coccinelle régionale et mange plus de pucerons que  la coccinelle régionale.
La femelle pond une vingtaine d'oeufs par jour. 4 à 5 jours plus tard les oeufs éclosent d'une larve qui va dévorer des pucerons. Elle passe par 4 stades de larves avant de devenir une nymphe puis une coccinelle asiatique.


                                                                       EOS 350d + Sigma 150 macro/2.8
                                                                                   f/6.3, 1/200 s, 400 ISO

La coccinelle asiatique résiste bien au froid et peut se regrouper par dizaines voir centaines dans nos maisons pour passer l'hiver, comme le fait la coccinelle à deux points de notre région.


                                                                      EOS 350d + Sigma 150 macro/2.8
                                                                               f/6.3, 1/100 s, 400 ISO

Repost 0
Published by Christian PELTIER - dans Photographies
commenter cet article
16 octobre 2009 5 16 /10 /octobre /2009 19:26
Le petit sylvain (ladoga camilla) est un papillon de la famille des nymphalidae. Ce petit papillon se caractérise par une double rangée de points noirs sur les ailes antérieurs alors que le sylvain azuré ne possède qu'une seule rangée de point noir.


                                                               EOS 350d+Sigma 55-200/4-5.6 à 200
                                                                           f/5.6, 1/200 s, ISO 100

Côté extérieur il est plus coloré avec les même motifs mais le noir est remplacé par l'orange.



                                                                            EOS 350d+Canon 50/1.8
                                                                              f/1.8, 1/2000 s, ISO 100

Il pond généralement ses oeufs à l'extrémité d'une feuille de chèvrefeuille. La chenille va dévorer la feuille sans toucher à la nervure de celle-ci.
On trouve généralement le petit sylvain dans les clairières ensoleillées et à la lisière des bois et souvent sur les fleurs des ronces.


                                                                            EOS 350d+Canon 50/1.8
                                                                              f/1.8, 1/200 s, ISO 100
Repost 0
Published by Christian PELTIER - dans Photographies
commenter cet article
14 octobre 2009 3 14 /10 /octobre /2009 20:07
Tout simplement des fleurs pour le plaisir des yeux.

                                                                          
                                                                           Mélampyre des champs
                                                               EOS 350d +Sigma 55-200/4-5.6 à 200 mm
                                                                              f/6.3, 1/200 s, 100 ISO


                                                                                        Pissenlit
                                                             EOS 350d +Sigma 55-200/4-5.6 à 147 mm
                                                                             f/11, 1/1000 s, 400 ISO


                                                                                           Jonquille
                                                              EOS 350d +Sigma 55-200/4-5.6 à 200 mm
                                                                               f/5.6, 1/50 s, 100 ISO
Repost 0
Published by Christian PELTIER - dans Photographies
commenter cet article
9 octobre 2009 5 09 /10 /octobre /2009 21:34
Châtaigne ou marron

Le Châtaigner donne un fruit, la châtaigne. Ce fruit est dans une bogue ornée d'épines. La bogue peut contenir plusieurs châtaignes jusqu'à 4 selon l'espèce.


                                                                        EOS 350d + Sigma 150 macro/2.8
                                                               f/6.3, 1/400s, 800 ISO
                                                                     
                                                                      EOS 350d + Sigma 150 macro/2.8
                                                            f/6.3, 1/125s, 800 ISO

La châtaigne possède à son extrémité des petits fils dénommés la torche.


                                                                         EOS 350d + Sigma 150 macro/2.8
                                                              f/6.3, 1/400s, 400 ISO

Certains châtaigniers produisent de grosses châtaignes appelées marrons.


                                                                       EOS 350d + Sigma 150 macro/2.8
                                                              f/6.3, 1/250s, 800 ISO

Il ne faut pas confondre la châtaigne fruit du châtaignier et le marron, graine du marronier d'Inde.


                                                                          EOS 350d + Sigma 150 macro/2.8
                                                             f/6.3, 1/160s, 800 ISO

Le marron d'Inde est fort ressemblant mais ne possède pas de torche et en plus il est toxique.
La bogue de la châtaigne est parsemée de piquants alors que pour le marron d'inde la bogue comporte quelques pointes.


                                                                      EOS 350d + Sigma 150 macro/2.8
                                                             f/6.3, 1/160s, 800 ISO


                                                                        EOS 350d + Sigma 150 macro/2.8
                                                              f/6.3, 1/250s, 800 ISO
Repost 0
Published by Christian PELTIER - dans Photographies
commenter cet article
6 octobre 2009 2 06 /10 /octobre /2009 14:08
Le syndrome du Titanic

'Je n'étais pas écologiste quand j'ai commencé, il y a trente ans, à voyager de par le monde.J'ai vu la planète se rétrécir sous mes yeux, je suis passé de la conviction insouciante de vivre dans un monde infini et immuable à la conscience d'un monde fini et vulnérable. Depuis presque vingt ans, je me bats avec d'autres pour alerter mais surtout mobiliser face à la menace. Aujourd' hui, le cinéma m'apparaît comme le moyen essentiel pour que chacun puisse à son tour, en France et à l'étranger, s'approprier le constat et partager mes sentiments. Que chacun puisse voir la Terre et l'Humanité telles qu'elles sont et telles que je les ai vues. Que l'Homme retrouve sa propre échelle dans le temps et l'espace. Ce film est un cri d'alarme, ne laissons pas le temps nous dicter le changement, mais aussi un cri d'espoir, saisissons l'occasion pour nous retrouver, mobilisons le génie humain en donnant enfin du sens au progrès.' Nicolas Hulot


Un film qu'il faut absolument voir

Repost 0
Published by Christian PELTIER - dans Nature et environnement
commenter cet article

Recherche